5. mai, 2017

"Fragments" de Olivier CHAPUIS (CH)

 « Multiples cépages aux fragrances fragmentées »

Et si un recueil de nouvelles se dégustait tel un bon vin ? À petites gorgées régulières, pouvant être parfois...

Moelleux et onctueux telle la douceur d’une caresse,
Apre et austère, vous faisant grincer des dents, frissonner,
Subtile et velouté, donnant à vos lèvres une irrésistible envie d’y plonger à nouveau.

Laissez-moi vous faire découvrir le recueil d’Olivier Chapuis sous le couvert d’une dégustation vigneronne. Ne vous battez pas, il y en aura pour tous les goûts !

Ayant plutôt l'art de vivre d'une flaconneuse que la formation d'ampélologue, c’est avec toute humilité que je me lance dans cet exercice atypique. Gardant « verre en main », que je m’en vais vous partager l’appréciation d’une dégustation faite avec parcimonie.

Dans cette œuvre, vous pourrez déguster neuf « cépages », tous communément appelés Fragments. La « multiplication végétative » n’a pas été mise en avant, démarquée avant tout par des classes spécifiques telles que Surréaliste, Freudien ou Amour. On peut noter des similitudes dans l’ensemble de ces familles. « Aimables, charmeuses et parfois nerveuses ». Elles ont donné à ma lecture une sensation agréable et plaisante, marquée par moment d’un coup de fouet, révélateur d’un réveil soudain.

C’est donc avec plaisir que je m’en vais de ce pas vous décrire mes ressentis pour chacune des familles de fragrances.

 

Surréalistes

Des arômes plutôt « secs » et « loyaux » sont à découvrir
Les mots expriment l’énoncé, mais parfois âprement

Freudiennes

« Plats » mais « charpentés »
Les mots manquent de saveur, sembles tristes. Néanmoins, la constitution reste belle et l’équilibre présent.

Amours

« Friands » mais peu « soyeux », « séveux »
Autrement dit, une écriture agréable à découvrir mais marquée à regret par un manque de finesse, de charme est d’élégance à mon goût.

Intimes

« Vifs » mais « maigres »
D’une thématique assez « Noire », elles sèchent émotionnellement.
D’un corps absent, elles ont rendu stériles mes émois, dommage.

Morts

« Astringents » et « racés »
Vos muqueuses asséchées n’empêcheront pas l’odeur typique de la
mort sonner tel un Glas dans vos cornets nasaux. Quelle imagination, cet auteur !

Quotidiennes

« Plats » et « suaves »
Voilà un vocabulaire de qualité malgré un ennui infiltré
sournoisement. Peu friantes les quotidiennes.

Lettrées

« Canailles » et « Gouleyants »
Leurs arômes jeunes, drôles et frais glisseront agréablement dans
votre gosier ! De quoi agrémenter avec joyeuseté votre soirée entre
amis.

Hallucinogènes

« Francs » et « Pleins »
Des mots entiers, des histoires complètes, sans faux semblants.
Voilà des notes qui ne seront pas à l’origine de vos hallucinations
éthyliques.

Sociétés

« Rustiques », oui c’est ça… « rustiques »
Ce cépage de mots se révèle dans sa sincérité et sa simplicité
malgré quelques lourdeurs par moment.

 

Au travers de tous ces arômes, je me suis retrouvée titillée dans des goûts plutôt inhabituels pour moi. Tirant la grimace ou me lovant dans le plaisir de lire des notes, d'une fragrance nouvelle, je constate que ces cépages ouvrent de multiples portes.

Alors bien que la couleur "Noir" cerise me corresponde moins, je pense qu'une fois de plus, le subjectif est l'essence même des fragrances. Je vous encourage donc à y goûter, peut-être y découvrirez-vous les saveurs que vous recherchez.

 


L’auteur

Né au siècle passé, un dimanche de Pâques, Olivier Chapuis triture et malaxe les mots pour en extraire un jus qu’il espère goûteux. Le désir d’écrire, il l’éprouve enfant déjà, lorsqu’il se met à écrire d’absurdes histoires de planètes inconnues peuplées d’êtres hybrides forcément hargneux. Plus tard, il se contente de la terre et de ses habitants, souvent hybrides et parfois hargneux, mais source intarissable d’inspiration.

 

Bibliographie

Fragments, recueil de nouvelles version papier, Les Éditions de Londres, 2016

Nage Libre, roman, Encre Fraîche, 2016

Le Parc, roman, BSN Press, 2015.

Insoumission, roman numérique, Les Éditions de Londres, 2015.

Fragments, recueil de nouvelles numérique, Les Éditions de Londres, 2013.

Extrait audio sur Youtube « Au Naturel » - de « Fragments » : Vidéothèque

 

Résultat de recherche d'images pour "nage libre olivier chapuis"

copyright : M.F. Schorro